Comment choisir un nom de domaine ?

Le nom de domaine est l’identité numérique d’une entreprise. C’est ce que tous les internautes vont connaitre de vous en premier lorsqu’ils vous recherchent sur le web. Avec les 12 milliards et quelques de sites web dans le monde, il est important de bien choisir son nom de domaine. Voici quelques astuces qui vous permettront de trouver le meilleur.

Le nom de domaine est tout simplement l’adresse de votre site web sur le net. Concrètement, c’est celui qui se trouve entre « https » et l’extension « .com ».  Il vous identifie parmi tant d’autres sites sur le web et sera décisif pour faire connaitre votre entreprise et amener vos visiteurs.

Unique et original

Pour de simples raisons, un nom de domaine doit être unique et original.  Si votre nom de domaine ressemble à un autre,  les visiteurs auront du mal à vous identifier. Mais le plus grand risque est de se faire confondre par la concurrence. Cela amènera plus de trafic à d’autres sites plutôt qu’au vôtre. N’hésitez pas à checker sur register.com pour voir tous les noms de domaine existants et éviter d’utiliser un nom de domaine d’un tiers.

Il existe plusieurs façons de choisir un nom de domaine unique et original.  Vous pouvez par exemple utiliser la traduction de votre nom d’entreprise en langue étrangère ou utiliser des mots qui donnent de belles sonorités musicales. Les langues exotiques sont faciles à retenir, mais ont aussi des sonorités qui ne sont pas très connues. N’hésitez pas à exploiter toutes les pistes pour trouver un nom unique.

Simple, mais percutant

Il doit être simple à retenir, mais aussi percutant, pour que les internautes puissent s’en souvenir. Un nom facile à retenir contribuera de façon indirecte à votre positionnement, mais aussi à vos travaux de SEO. En suivant les meilleures pratiques, vous aurez de bons résultats à long terme pour votre positionnement.

Facile à taper

Il doit être facile à épeler et facile à taper. Évitez les noms de domaine trop longs et utilisez les majuscules pour rendre votre nom de domaine plus lisible. Si votre nom de domaine demande une attention particulière pour son orthographe ou pour sa longueur, vous risquerez de perdre une bonne partie de votre valeur marketing. De plus, les internautes n’aiment pas se compliquer la vie.

Le plus court possible

Vous devez choisir un nom de domaine le plus court possible.  Pour rappel, un nom de domaine peut contenir 67 caractères (des lettres, des chiffres et des traits d’union). Pour des raisons de simplicité et de praticité, il vaut mieux se contenter de choisir des lettres. Le plus simple est d’opter pour des mots ou des expressions qui font 15 caractères maximum. De plus, les noms de domaines plus courts sont rapides à chercher sur la barre de recherche. Ils sont également mobile friendly (plus faciles à taper et plus susceptibles d’être consultés sur un téléphone mobile).

Garder le nom de l’entreprise ou pas ?

Le choix de garder le nom de l’entreprise peut paraitre évident. Après tout, vous souhaitez avoir un site web pour représenter votre entreprise sur le net.  Mais pour des raisons de référencement naturel ou de communication off-site, il est aussi préférable de choisir un autre nom. Bien sûr, cela devrait être en rapport avec votre activité.

Aussi, si le nom de votre société se décline en plusieurs mots, ce serait plus difficile de l’adapter en nom de domaine, alors qu’il faut des mots courts et simples à retenir. Le nom de domaine devrait comprendre 67 caractères environ.  Si vous souhaitez garder votre nom d’entreprise, assurez-vous que celui-ci soit audible et facile à retenir.

Faut-il mettre des mots-clés dans le nom de domaine ?

Lorsque vous recherchez un nom de domaine, ça aide d’avoir des expressions ou des mots-clés en rapport avec votre activité.  Par exemple si vous êtes dans l’immobilier, vous pouvez choisir maison, location, vente, propriété, etc. pour mieux définir votre nom de domaine.  Pour trouver des mots-clés en rapport avec votre domaine, vous pouvez collecter des idées un peu partout au cours d’un brainstorming par exemple.  Vous pouvez ensuite utiliser les mots-clés pour former des mots ou des expressions originales.

En outre, vous devez savoir qu’un nom de domaine qui contient des mots-clés est susceptible d’être bien référencé sur les moteurs de recherche. Mais attention, il ne suffit pas de mettre des mots-clés après le nom de votre marque ou de votre entreprise. Utilisez les mots-clés à bon escient, pour qu’ils puissent donner un nom unique et original.

Quelle extension choisir ?

En général, les sites internet utilisent plus les extensions .com, .net, .org. Ils ouvrent notamment sur un référencement global et sur une visibilité à long terme sur le net. Les sites qui disposent de  cette extension évoluent petit à petit.

En revanche, les sites qui optent pour des extensions en « .fr », « .ca » ou « .be » sont orientés vers un référencement local. Ils sont mieux positionnés dans un territoire géographique et c’est bon pour le référencement naturel. De plus, le choix de l’extension à ancrage local vous permet de mieux assurer l’identité votre marque.

Le choix de l’extension va aussi dépendre de votre activité.  Par exemple, si vous lancez un site e-commerce qui va vendre uniquement en France, le mieux est de choisir « .fr ».  Si votre site est celui d’une organisation, il serait mieux de se placer sur l’extension « .org ».

Il est aussi possible d’avoir une extension thématique désormais. Par exemple, si vous êtes un café resto, votre site peut avoir l’extension .café. Si vous êtes un club de tennis, votre site peut avoir l’extension.tennis.

Attention tout de même, car les extensions qui ne sont pas très familières peuvent repousser les internautes. De plus, certaines nouvelles extensions ne sont que des apanages pour des sites dédiés aux phishing.

Sachez également qu’il est possible d’acheter plusieurs extensions, afin de protéger au mieux votre nom de domaine. Vous vous prémunissez du risque qu’une autre entité puisse avoir votre nom de domaine dans une autre extension.

Peut-on acheter un nom de domaine ?

Oui, il est possible de racheter un nom de domaine. Du moins, un nom de domaine qui a déjà servi et qui ne sert plus. D’un point de vue SEO, cela pourrait être très utile puisque le nom de domaine que vous allez racheter est déjà référencé. Avec un nouveau nom de domaine, il va falloir prendre du temps pour que cela soit indexé et référencé par les moteurs de recherche. L’achat d’un nom de domaine sera donc pour vous un gain de temps considérable.

Pour faire le rachat d’un nom de domaine, il suffit juste de se rendre sur une place de marché spécialisée dans le nom de domaine : Sedo ou godaddy sont des adresses réputées pour la vente de nom de domaine. Il est aussi possible de trouver des blogs inactifs et de les reprendre. Mais pour cela, vous devez en parler avec les auteurs.  Avant le rachat d’un nom de domaine,  ne vous précipitez pas, mais prenez le temps de bien réfléchir.

Suivre les dernières tendances ou non ?

Les dernières tendances du web 2.0 s’appuient sur des structures assez bizarres : fautes d’orthographes, traits d’unions, courts adjectifs comme top, meilleur, etc. Ce ne sont pas vraiment de bons choix même si cela pourrait être plus facile aux internautes de les retenir. Mais il ne faut pas oublier que votre nom de domaine, c’est aussi l’identité numérique de votre entreprise. Il est relié à votre image de marque et vous devez donc faire en sorte que votre nom de domaine reflète vraiment l’image de votre entreprise.

Qu’en est-il des droits d’auteur ?

Lorsque vous enregistrez votre nom de domaine, vous devez savoir qu’une certaine législation encadre les noms de domaines.  En fonction de votre pays, les noms de domaines doivent être propres à une marque ou à une société. Si vous enregistrez un nom de domaine d’un autre tiers, vous risquez d’être pénalisé pour atteinte aux droits d’auteurs. Vous risquez de devoir annuler votre nom de domaine ou de verser des indemnités. Voilà pourquoi, il est important de bien checker votre nom de domaine avant de le définir. Vérifiez qu’il n’est pas encore utilisé par d’autres entreprises.

Laisser un commentaire

Liste de 250 programmes d'affiliation pouvant aller jusqu'à 100 % de commission.

X